mercoledì 25 febbraio 2015

La Grecia che combatte e non si arrende

Le gardien-chef de la prison de haute sécurité de Domokos, où sont regroupé les prisonniers révolutionnaires, a été abattu hier soir près de la ville de Lamia, dans le centre de la Grèce. C’est alors qu’il montait dans sa jeep garée devant sa maison de Kouvela, vers 17h30, pour aller chasser, qu’une voiture de tourisme avec deux ou trois personnes à bord s’est approchée et que le mitraillage a commencé. Le gardien-chef a été criblé de balles de kalachnikov et de pistolet automatique. Une vaste opération policière a été lancée dans la région.

Fonte:http://www.secoursrouge.org/